Meta (Facebook) serait sur le point de licence des milliers d’employés

meta-licencier-employes.jpg

Après Twitter, Facebook ? Méta serait sur le point de licencer une grande partie de ses employés, selon un rapport du Wall Street Journal. La faute à de mauvais résultats dus notamment à son projet de métaverse. Que se trame-t-il chez le géant des réseaux sociaux ?

Meta s’apprêterait à licencier de manière massive

Des sources proches de l’affaire auraient révélé cette information au Wall Street Journal. En 18 années d’existence, Meta (anciennement Facebook), n’avait jamais dû licencier d’employés par vague. On ne sait pas encore la part des employés qui seront sommés de faire leurs valises, mais le chiffre pourrait s’élever à plusieurs milliers :

«Le nombre d’employés de Meta qui pourraient perdre leur emploi pourrait être le plus grand à ce jour chez les corporations du secteur de la Tech.»

La nouvelle devrait être annoncée cette semaine. En octobre, le PDG de Facebook Mark Zuckerberg affirmait qu’il s’attendait à ce que le nombre d’employés soit réduit pour certaines équipes. Il affirmait alors :

«Certaines équipes vont grossir de manière matérielle, mais la plupart des autres ne changeront pas, ou seront réduits au cours de l’année à venir.»

Meta avait profité de la pandémie de Covid-19 pour embaucher de manière massive, alors que le monde se tournait de plus en plus vers des outils en ligne. Mais les résultats financiers n’ont pas nécessairement suivi. Nous vous l’expliquons en fin de mois dernier, le géant des réseaux sociaux avait enregistré des revenus décevants pour le troisième trimestre consécutif.

👉 Pour aller plus loin – Metaverse : comprendre ces mondes virtuels basés sur la blockchain et les NFTs

La plateforme qui simplifie le trading

Acheter des cryptos en quelques minutes

icône de grille-pain
Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Le métavers encore une fois pointé du doigt

Le coupable serait en grande partie le métaverse : la division Reality Labs aurait en effet perdu 3,6 milliards de dollars au précédent trimestre. Et Horizon World, le monde virtuel de Meta, ne parvient toujours pas à réellement séduire. La semaine dernière, les actionnaires étaient par ailleurs montés au créneau. Dans une lettre ouverte à Mark Zuckerberg, Altimeter Capital recommandait de réduire les dépenses en ce qui concerne le métaverse… Et de licencier des employés.

Mais Mark Zuckerberg est persuadé que le métaverse est la nouvelle frontière, et qu’il est en train de construire les usages de demain. Il expliquait récemment :

« Nous sommes clairement en train de faire un travail d’ampleur. C’est une tâche massive, qui devra souvent prendre plusieurs versions d’un même produit pour être adopté massivement. »

Envers et contre les actionnaires, le patron de Meta poursuit donc sur sa source. Va-t-il donner un signe d’apaisement aux investisseurs en utilisant l’équipe de Reality Labs cette semaine ? C’est ce qu’il faudra surveiller dans les jours à venir.

👉 À lire sur le même sujet – Sam Bankman-Fried considère que Meta gaspille des milliards dans des fumigènes

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

icône de grille-pain

Source : Wall StreetJournal

Infolettre 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos privilèges.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte supplémentaire suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email